Surendettement  

Qu’est-ce que le prêt sur gage ?

De plus en plus de français font actuellement les frais de la crise économique. N’ayant plus de ressources dans la mesure où les institutions financières refusent toute demande de crédit aux particuliers, les ménages français n’ont qu’un seul et dernier recours : Le prêt sur gage.

 

Le prêt sur gage est ainsi devenu un cliché. En tant que dernière alternative, cette solution est considérée par la majorité comme étant un signe de défaite, on ne peut tomber plus bas. Pourtant, tout bien considéré, le prêt sur gage semble être un bien meilleure solution que les crédits ! C’est avant tout une option simple, facile et rapide si l’on veut sortir illico presto d’une besoin urgente en trésorerie.

 


Qu’est-ce que le prêt sur gage ?

 

Le prêt sur gage est un crédit accordé à un tiers en échange de ses biens en guise de garantie de remboursement. En d’autres termes, en contrepartie d’un objet de valeur (bijou, montre, meuble, instruments de musique, etc.), l’emprunteur peut bénéficier d’une certaine somme, selon la valeur accordée à ses biens.

 

Comment fonctionne le prêt sur gage ?

 

Il s’agit en réalité d’une démarche très simple : L’emprunteur doit, pour bénéficier de son prêt, déposer chez le prêteur sur gage des objets de valeur. Ces biens seront alors évalués par des commissaires priseurs indépendants afin d’estimer leur valeur et par conséquent, le montant même du crédit à accorder. Le prêt est par la suite accordé dans l’heure suivant le dépôt assorti d’un contrat nominatif pour une échéance de remboursement d’un an.

 

Le montant du crédit octroyé peut varier entre 30€ à 1 millions d’euros selon les biens déposés. Quant à leur valeur, en général, chaque bien est estimé à 50 à 70% de son prix sur le marché des ventes aux enchères publiques.

 

A Paris, le taux actuellement appliqué au crédit est de :

– 15,40% par an pour un prêt d’un montant inférieur à 1.525€

– 9,39% par an pour un prêt d’un montant supérieur ou égal à 1.525€

 

Comment et où obtenir un prêt sur gage ?

 

Obtenir un prêt sur gage est par conséquent très facile. Il suffit pour cela de se rendre dans les Caisses de Crédit Municipal, il y en a au moins une vingtaine en France, muni des objets de valeur qui serviront de garantie.

 

A Paris, vous trouverez le Crédit Municipal au 55 rue des Francs-Bourgeois. La caisse est ouverte de 9h à 16h30, du lundi au samedi. Pour prendre rendez-vous, vous pouvez appeler au 01 44 61 65 74 ou 65 78.

 

Quels sont les documents nécessaires ?

 

Pour obtenir votre prêt, vous devez vous munir de :

– Une pièce d’identité qui sera vérifiée et enregistrée par le prêteur sur gage

– Un justificatif de résidence datant de moins de trois mois (facture EDF, quittance de loyer, etc.)

– Un certificat à même de prouver que les objets déposés vous appartiennent réellement (facture, certificats de garanties, certificat d’expertise, …)

– Une procuration ou une pièce d’identité du propriétaire dans le cas où les biens mis en garanties ne vous appartiennent pas

 

Quand récupérer les objets ?

 

Les biens déposés au Crédit Municipal en guise de garantie peuvent être récupérés bien avant la fin du contrat (1 an), dès lors que l’emprunteur rembourse la totalité de son prêt ainsi que les intérêts s’y afférant. Sachez toutefois que plus le délai de remboursement est long, plus les intérêts augmentent de valeur. Dans la mesure du possible par conséquent, il est conseillé de payer les dettes et de récupérer les biens dès que l’occasion se présente.

 

Que se passe-t-il si on ne peut pas payer sont prêt sur gage ?

 

Si l’emprunteur n’a pas pu rembourser le crédit à temps, il y a deux possibilités :

– Le débiteur prévenu, prolonge le prêt pour une durée d’un an en payant les intérêts engendrés par une telle décision

– Au bout d’un an, le débiteur ne rembourse pas ses dettes et ne se manifeste pas en dépit des trois lettres de relances envoyées par le Crédit Municipal, ses biens sont alors vendus aux enchères. Le prix de ces derniers servira à régler le crédit ainsi que les intérêts.

 

Dans ce dernier cas, si le prix des biens dépasse la valeur du prêt et des intérêts, le bénéfice sera restitué au propriétaire. En revanche, si le prix des biens ne suffit pas pour couvrir les créances, le manque sera complété par le Crédit Municipal.


Plus d'informations ?

Enrichir le guide du crédit...