Surendettement  

Le rachat de crédit en France

Pour rétablir l’équilibre financier de son budget, un particulier pense souvent à souscrire un rachat de crédit. Afin d’en connaître tous les tenants et aboutissants, il est recommandé de recourir au guide rachat credit.

 

Le rachat de crédit permet d’obtenir un report de l’échéance finale de la dette, tout en payant un remboursement mensuel moindre. C’est ce mécanisme qui donne à l’emprunteur la possibilité d’ajuster ses ressources financières en rendant proportionnelle les revenus et les dépenses. Le rachat de credit France est accessible à tous, notamment à travers diverses agences (Marseille, Paris, Lyon ou Bordeaux). De plus, le guide rachat credit tient compte de diverses situations de l’emprunteur.

 

Rachat de crédit pour les locataires et les propriétaires

 

Un propriétaire peut se voir proposer un rachat de crédit intégrant le prêt immobilier qu’il a souscrit, avec d’autres crédits (prêt à la consommation, crédit renouvelable). Dépourvu d’hypothèque, les crédits faisant l’objet d’un rachat peuvent atteindre 122 000 euros, et plus s’il y a une hypothèque. La durée de remboursement peut s’étaler jusqu’à 35 ans. Pour une personne en situation de locataire, le rachat de crédit est indiqué pour rassembler les crédits consommation et d’autres emprunts en cours de remboursement, ceci jusqu’à 76 000 euros remboursable sur 10 ans maximum. Lire la suite »

Consommation  

10 astuces pour partir en vacances sans trop de frais

Quelle que soit la destination, qu’on reste en France ou qu’on parte pour un pays étranger comme l’Espagne, la Grèce, les pays d’Afrique du Nord ou d’Asie, partir en vacances nécessite toujours un certain budget. Avec ces quelques astuces pourtant, on peut partir sans trop de frais.

 

Partir en vacances sans trop de frais : les formules gagnantes

 

Pour être sûr d’avoir toutes les cartes en mains pour l’organisation des vacances sans trop de frais, on commence par s’abonner à la newsletter de Tour Opérateur tel que Jet Tours. Cette première astuce permet d’être au fait de toutes les offres promotionnelles et des bons plans pour un séjour pas cher, comme les départs earlybooking qui conviennent à ceux qui possèdent un calendrier de voyage fixe et prévu des mois à l’avance. En étant informé des offres, on peut aussi réserver des vacances à la dernière minute pour minimiser les frais. Pour les vacances, maîtriser son budget c’est la possibilité de réduire les frais. Opter pour un séjour tout compris permet donc de faire des économies et une fois à destination, on profitera des activités gratuites ou à petit prix comme la visite des musées accessibles librement pour réduire encore plus les frais. Lire la suite »

Astuces  

Livret A ou assurance vie ?

Malgré la crise économique actuelle, les français continuent d’épargner leur argent. La France est un pays où l’épargne est importante et très présente. Beaucoup de produits offrent des placements intéressants pour les épargnants. Certains sont garantis et sécurisés, d’autres sont plus risqués. Les deux placements les plus utilisés sont le livret A, qui offre des intérêts attrayant et une garantie des fonds déposés, et l’assurance vie, qui offre un bon rendement et dont une partie des fonds est sécurisé et une partie peut être risquée selon le placement choisi. Pour savoir où placer son argent, il convient de bien connaître ses deux placements. Lire la suite »

Astuces  

Prêt in fine ou amortissable ?

Lors de l’octroi d’un prêt bancaire, plusieurs possibilités de remboursement nous sont proposées. Il y a la méthode de remboursement « in fine » ou la méthode « prêt amortissable ». Chaque type de remboursement possède ses avantages et ses inconvénients et sont adaptés à une situation précise de l’emprunteur. Il convient de bien différencier ses deux modes de remboursement afin de réaliser un prêt le plus approprié possible à notre situation financière.

 

LE PRET AMORTISSABLE

 

Le prêt amortissable est plus souvent utilisé. Son remboursement est constitué de mensualité constante avec une partie du capital dû et une partie d’intérêt. Les premières mensualités contiendront plus d’intérêt que de capital et les dernières mensualités seront majoritairement du capital puisque les intérêts seront peu élevés. Lire la suite »

Immobilier  

Qu’est-ce qu’un accord de principe ?

Lorsque l’on souhaite acquérir un bien immobilier, le futur acquéreur doit faire intervenir un tiers pour négocier le prix dudit bien, à savoir un banquier ou un organisme de courtage. Les fonctions de cet intermédiaire est de vérifier la fiabilité et la viabilité du projet, notamment sur un plan financier. Parmi ces fonctions, il existe trois niveaux de proposition sur lesquels on porte une attention singulière, à savoir la simulation, l’accord de principe et l’offre de prêt en elle-même.

 

La simulation de prêt et l’offre de prêt sont aisément compréhensibles mais il reste à définir ce qu’est un accord de principe, son fonctionnement et les conséquences qu’il entraîne.
Dans le cadre d’une demande de crédit, notamment pour un crédit immobilier, un accord de principe est un accord par lequel le demandeur (ou le futur acquéreur) et l’organisme bancaire fixent tous les éléments du contrat. Chaque élément est soumis à une législation en vigueur selon les articles régis par le Code Civil : ainsi, l’objet, la cause, le consentement des parties sont clairement indiqués et déterminés. Chaque partie sait respectivement les obligations auxquelles elle doit s’astreindre. Lire la suite »

Astuces  

Comment fonctionne le bonus malus d’une assurance ?

Entre les contrats souvent assez complexes à décrypter et ce que vous disent votre famille et vos amis, vous pouvez parfois avoir du mal à comprendre l’ensemble des caractéristiques de ce qu’on appelle le bonus ou le malus dans les assurances automobiles. Ce coefficient qui récompense votre bonne conduite ou, au contraire, pénalise vos incidents sur la route a pourtant une grande importance puisqu’il détermine au final le prix de votre assurance et de votre cotisation annuelle. Voici donc quelques clés sur le bonus/malus, pour en savoir plus sur lui et son fonctionnement, et ainsi éviter toute crise d’angoisse.

 

Les informations à retenir sur le bonus / malus

 

Si vous êtes nouvel assuré, que vous n’avez ni bonus, ni malus, vous avez un coefficient de 1. Par la suite, c’est ce coefficient qui va diminuer ou augmenter selon les cas : les bonus le font diminuer, et par la même occasion, font diminuer votre cotisation annuelle ; tandis que les malus le font augmenter, et vous font donc payer plus chère votre assurance. Lire la suite »

Astuces  

5 conseils avant de demander un crédit

Demander un prêt n’est pas un acte anodin. Il vous engage sur une durée et surtout il doit être remboursé intégralement. S’il peut être indispensable de disposer rapidement d’une somme d’argent afin d’acquérir un bien, il convient de rester très prudent.

 

Évaluez votre capacité de remboursement

 

La première question à se poser est de savoir si la situation dans laquelle vous vous trouvez vous permettra de rembourser votre crédit. Pour avoir une vision juste, faites le point sur vos frais fixes ainsi que sur les crédits auxquels vous avez peut-être déjà souscrit. Il est conseillé de ne pas dépasser 33% d’endettement afin de pouvoir vivre dans de bonnes conditions. C’est de plus un des critères essentiels pour l’obtention de votre prêt.
Lire la suite »

Astuces  

Prendre un crédit quand on est au chomage

Si être au chômage n’est ni une maladie, ni une fatalité en soi, cela complique quelque peu les choses dès lors que l’on a besoin d’un crédit. Les banques ne sont pas très conciliantes quand il s’agit de prêter de l’argent à un chômeur, faute de garanties financières pour le rembourser. L’idéal pour une banque est d’être salarié, à temps plein et en CDI. Ce qui devient de plus en plus complexe par les temps qui courent.

 

Le rôle des assedics

 

Etre chômage complique grandement l’obtention d’un prêt quel qu’il soit. Dans la mesure où il n’y a pas de rentrées stables et régulières d’argent, les organismes ne prêtent pas. Comment faire face alors aux coups durs tels qu’une panne de voiture, une réparation de machine à laver ou changer un frigo ? Le chômeur doit faire face aux soucis du quotidien, tout en se cherchant du travail et passer des entretiens. Fort heureusement les assedics sont là pour verser non pas un crédit mais des allocations de chômage qui peuvent s’avérer être un véritable coup de pouce pour continuer à subvenir à ses besoins. Même si ces allocations sont en-deçà du salaire précédent la perte d’emploi, c’est déjà mieux que rien. Lire la suite »

Astuces  

Le crédit social des fonctionnaires (CSF)

Association de la loi 1901, le Crédit social des fonctionnaires a été fondé par Robert Gully et un groupe d’enseignants. La création de cette association à but non lucratif vise à permettre aux agents de la fonction publique qui adhèrent d’avoir accès à certains services que proposent des entreprises partenaires ou des sociétés propres. Présidé actuellement par Jean-Marie Alexandre, sa zone d’influence ne va pas au delà des frontières de la France. Aujourd’hui, le Crédit social des fonctionnaires qui a un effectif de 370 salariés compte 150 points conseils et 33 agences sur l’ensemble du territoire français. Lire la suite »

Consommation  

Pret CAF : aide au logement et à la consommation

Composante du régime général de sécurité sociale, la Caisse des Allocations Familiales fait partie de la branche famille (il existe une branche maladie, recouvrement et vieillesse). Généralement, le grand public identifie cet organisme par le vocable « allocations familiales » qui n’est autre que le nom de la prestation la plus connue délivrée par ce dernier.

 

Une courte présentation de la Caisse des Allocations Familiales (CAF)

 

Les allocations familiales furent créées en mars 1932. Sous la pression des natalistes, la loi du gouvernement Tardieu est promulguée et rend l’affiliation aux caisses d’allocations familiales obligatoire. Une nouveauté juridique visant à relancer le redressement démographie du pays. Le pays devient alors une des premières nations à instaurer les prestations sociales. Déjà en 1896, l’Alliance Nationale pour l’Accroissement de la Population française avait pour objectif de soutenir les familles nombreuses. Mais suite aux conséquences traumatisantes de la guerre, les initiatives de soutiens à la relance démographique, se multiplient. Si avec la montée des libertés individuelles et les mouvements féministes dans les années 1960, la politique familiale subie des mutations, les allocations familiales restent cependant un aspect important de la vie des familles françaises.

 

pret cafAujourd’hui, la caisse d’allocation familiale représente, 11 millions d’allocataires, 30 millions de personnes couvertes (soit la moitié de la population française) et enfin 72 milliards d’euros de prestations. Cet organisme est devenu un acteur majeur de la solidarité nationale accompagnant quotidiennement la population française de diverses manières.

 

Il existe par exemple des allocations de rentrée scolaire (ARS), versées en fonction des ressources des familles et permettant à ces dernières de financer les dépenses scolaires des enfants âgés de 6 à 18 ans. Ensuite, le revenu de solidarité active permet aux personnes sans ressources ou vivants avec de faibles ressources d’obtenir un revenu minimum. Si vous percevez des revenus modestes, il est possible de recevoir une aide personnalisée au logement. Enfin, dernier exemple, il existe différents types de crédits proposés par la caisse d’allocations familiales. Cet exemple fait l’objet de notre attention dans cet article.

 

Les crédits au logement

 

Lorsqu’une famille rencontre des difficultés, la caisse d’allocation familiale peut également lui proposer plusieurs types de crédit en fonction de ses besoins. Tout d’abord, il existe le prêt à l’amélioration de l’habitat, lequel permet d’effectuer des travaux au sein d’un logement afin de le rendre habitable. Le montant du prêt est fonction du cout des travaux effectués. Toutefois, la CAF peut prêter jusqu’à 1067,14 euros, devant être remboursé en 36 mensualités sur une période allant jusqu’à 3 ans. Ce dernier est très avantageux puisque son taux d’intérêt est de 1%.

 

Enfin, il existe un dispositif, proposant des taux d’intérêts avantageux, toutefois ce dernier reste méconnu du grand public : le « prêt à l’équipement familial » ce dernier permet aux familles d’acheter des équipements indispensables au quotidien (tels qu’un réfrigérateur, aspirateur, lave-linge, ordinateurs et autres..). Toutefois, seuls les allocataires ayant une prestation familiale pour un de leurs enfants, sont éligibles à ce dispositif. Il est possible d’emprunter environ 800 euros sans intérêts.

 

Quant aux mensualités de remboursement, elles varient selon le quotient familial. Ainsi, une famille ayant un quotient inférieur à 400 euros devra remboursez 30 euros par mois et une famille dont le quotient est compris en 401 et 600 euros, devra remboursez 50 euros par mois.