Astuces  

Où s’inscrire après le bac ?

Vous venez de passer votre bac et vous n’êtes toujours pas inscrit dans une filière du supérieur ? De nombreuses formations vous sont encore accessibles, via la procédure admission-postbac ou non.

 

Rassurez-vous ! Si vous avez raté la procédure admission-postbac (APB), il vous reste quelques cartes à jouer pour vous permettre de décrocher une formation dans le supérieur. Non seulement vous pouvez bénéficier de la procédure complémentaire d’APB, mais en plus, nombre d’écoles inscrivent en dehors de cette procédure. Alors plus question d’hésiter.

 

S’inscrire à la fac après le bac

 

L’université reste le principal débouché des bacheliers. Comme le garantit la loi, chaque étudiant doit pouvoir intégrer la filière universitaire de son choix. Mais si vous n’avez pas suivi la procédure de préinscription, ou si vous avez décidé de poursuivre vos études à la fac dans une autre académie que celle où vous avez passé le bac, les choses se compliquent. La première étape est de vous inscrire sur le site admission-postbac.fr à la procédure d’«admission complémentaire ». Elle sera ouverte le 24 juin à 14 heures. Vous avez le droit de formuler 12 voeux, toutes formations confondues, lors de la « recherche de formation ». Quand vous obtiendrez une proposition, vous aurez le choix d’accepter, de renoncer à ce voeu, ou à tous les voeux (ce qui vous fera sortir de la procédure).

 

Opter pour une école hors APB

 

Hors APB, des écoles prennent encore des inscriptions. Du côté des écoles de commerce, le concours PASS organise une dernière session, fin juin à Paris. De même, le concours TEAM reste ouvert jusqu’à la fin juillet. Notez, par ailleurs, que les CCI (chambres de commerce et d’industrie) proposent des cursus, du management à la force de vente, auxquels vous pouvez vous inscrire jusqu’à la fin juillet. Pour les formations d’ingénieurs en revanche, tous les établissements ont clos leurs admissions. Quant aux très nombreuses écoles privées hors contrat non prisent en compte par APB, le choix est vaste. Ces formations couvrent la plupart des domaines de spécialités : des arts appliqués au transportlogis tique en passant par la communication, la gestion ou le tourisme. Une seule solution: adressezvous directement aux écoles visées.

 

Bien choisir son école privée
L’entrée dans un établissement privé, quelle que soit sa spécialité, est a priori moins bien balisée que dans le public. Avant de confirmer votre inscription, vérifiez les labels et les accréditations délivrés par le ministère de l’Éducation nationale ou par des commissions spécialisées. Renseignez-vous sur les frais de scolarité, qui peuvent atteindre quelques milliers d’euros par an. Consultez l’annuaire des anciens pour en savoir plus sur les débouchés à l’issue du cursus et examinez le contenu de la formation pour savoir, notamment, s’il y a des professionnels en activité ou des universitaires parmi les enseignants. Enfin, prenez le temps de visiter les locaux. Cela vous permettra de vérifier l’équipement mis à la disposition des élèves et de vous faire une idée plus précise de l’enseignement dispensé.


Plus d'informations ?

Enrichir le guide du crédit...