Astuces  

Job d’été à la dernière minute

Dans quelques semaines, ce sera le grand rush des départs en vacances. Pendant que certains se prélasseront au soleil, d’autres prendront leur place pour assurer l’intérim durant leur congés ou se plieront en quatre pour assurer l’ambiance dans un club de vacances ou un centre de loisirs. C’est donc encore le moment de postuler à un job d’été.

 

Cette année, pas question de buller sur la plage, vous avez décidé de passer à l’action en bossant. Mais que faire ? Les jobs d’été ne manquent pas. Il y en a pour tous les goûts, tous les profils, et partout en France. Le secteur de l’hôtellerie- restauration est évidemment très gourmand de saisonniers. Pour cela, pas le choix, proposez vos services dans les bars, restos et boîtes de nuit des zones touristiques. Les clubs de vacances mais aussi les campings et les centres de loisirs recherchent également de nombreux candidats. Belambra recrute 4 500 saisonniers répartis dans les filières de l’hébergement (ménage, réception…), de l’animation (clubs enfants, adolescents…) et de la restauration. Les profils recherchés sont des titulaires d’un CAP ou plus pour les métiers de bouche, les titulaires du BAFA pour l’animation enfants, mais aussi des personnes bilingues ou trilingues maîtrisant l’anglais et/ou le néerlandais. Les grands groupes de la bancassurance mais aussi de l’assurance voyage et de l’assistance renforcent également leurs équipes durant la trêve estivale. Pour son pic d’activité de l’été, Mondial Assistance va embaucher 300 collaborateurs, essentiellement des chargés d’assistance (140 au Mans, 160 à Paris) pour des durées de deux à six mois avec une disponibilité impérative en juillet et août. « Les candidats doivent disposer d’une formation Bac à Bac + 2/3, avec une bonne culture générale, notamment en géographie. A l’aise au téléphone et avec les outils informatiques, une première expérience professionnelle en entreprise, ou un stage, leur a permis de développer leur sens du service, de l’écoute et du conseil », souligne la DRH du groupe. Et ce ne sera pas de tout repos à cause des horaires décalés, sur une base de 24 h/24 et 7 j/7.

 

Des horaires également de “ouf”, pour les équipes de jeunes reporters musicaux de l’opération Job So music (partenariat Société Générale et Universal Music France). Leur mission ? Suivre en équipe quelques-uns des plus prestigieux festivals français et européens (Rock en Seine à Paris, le Sziget à Budapest, Les Déferlantes d’Argelès-surmer…) et partager leurs impressions sur le blog So Music, les réseaux sociaux et les médias. Pendant leur tournée, ils seront encadrés par un journaliste référent et totalement pris en charge (hébergement, restauration…). Tout le monde peut dès 16 ans tenter sa chance en s’inscrivant sur www.somusic.fr. La sélection des quatre reporters pour le mois d’août est ouverte jusqu’au 30 juin. Moins fun mais tout aussi formateurs, les jobs d’été dans les agences d’accueil. Ainsi, l’agence Pénélope mise sur le recrutement de 200 à 300 personnes en CDD d’été, pour des postes d’hôtes ou d’hôtesses d’accueil, mais aussi de standardistes. « Il n’est jamais trop tard pour postuler car nous avons toujours des désistements de candidats de dernière minute », insiste Emilie Blanc, responsable du recrutement. Dans ce secteur, il n’est pas rare que les jobs d’été se concrétisent en CDI à temps partiel en septembre. « Dans ce cas, les étudiants salariés travaillent le matin ou l’après-midi en fonction de la tenue de leur cours. C’est un excellent moyen de financer ses études », ajoute-t-elle. Soit un bon moyen d’anticiper la rentrée !


Plus d'informations ?

Enrichir le guide du crédit...