Immobilier  

Frais des interets intercalaires, definition et calcul

Lorsque quelques déblocages de crédit sont fait cela peut entrainer des interets intercalaires. En clair, pendant un crédit, la banque effectue un virement au notaire qui paye le vendeur du bien immobilier. Une partie de cet argent emprunté est remboursé par le payement des intérêts et du capital prêté. Les premières mensualité ne contiennent que des intérêts, on les nomme intérêts intercalaires. Pendant cette période, vous ne remboursez pas l’argent emprunté mais les intérêts.

 

Exemples d’interets intercalaires

 

Imaginons que vous achetiez un bien immobilier d’une valeur de 100 000 euros qui aura besoin d’une somme de 30 000 euros pour y faire quelques travaux de rénovation. Vous aurez alors besoin d’emprunter 130 000 euros. Vous aurez seulement besoin de 100 000 euros dans un premier temps pour payer l’achat de votre bien chez le notaire. La banque va donc vous prêter cette première somme d’argent et vous pourrez débloquer les 30 000 euros destinés aux travaux quelques mois après l’achat. Pendant ces quelques mois, vous payerez des interets intercalaires le temps que votre crédit se débloque dans son intégralité (les 130 000 euros).

 

Calcul des frais intercalaires

 

Les frais intercalaires sont calculés en fonction du taux de l’emprunt. Il faudra rajouter ces frais au coût initial du votre crédit.
Voici la méthode de calcul des intérêts intercalaires :

 

frais intercalaires = (premier emprunt x taux du crédit ) x mois entre le premier et le deuxième emprunt/12

 

Si on reprend notre exemple, voici le calcul qui sera effectué pour connaitre la valeur des frais intercalaires :

 

frais intercalaires = (100 000 x 5/100 ) x 5/12 = 2083 euros

 

La banque vous prélèvera donc 2083 euros de frais intercalaires au cours des 5 mois espassant les deux emprunts, soit des frais supplémentaires de 417 euros par mois pendant 5 mois (2083 euros/5 mois).

 

Diminuer les frais interets intercalaires

 

La définition des interets intercalaires peut couter assez cher et rapporter pas mal d’argent à la banque qui vous prêtera l’argent. Pour limiter le montant de ces mensualités, il existe des solutions. La première consiste à effectuer les travaux dans votre bien le plus rapidement possible. Vous pouvez aussi négocier un temps de paiement plus long pour payer les travaux aux entreprises de rénovation pour limiter la période d’emprunt.
Il est aussi possible de demander à votre banquier de découper le crédit en petites sommes qui s’adapteront au paiement des appels de fonds qui seront amortis au fur et à mesure. Cependant cette technique implique la prise de plusieurs emprunts plus difficiles à rembourser. Vous pouvez aussi tenter de prendre qu’un seul crédit qui à chaque déblocage sera comme un emprunt distinct. Il ne faut pas hésiter à solliciter votre conseiller bancaire car il proposent rarement ces solutions.


Plus d'informations ?

Enrichir le guide du crédit...