Astuces  

Faire un bilan de compétences

Cet outil permet de faire le point sur ses compétences, aptitudes et motivations et de définir un projet professionnel ou de formation. Il permet d’analyser aussi bien les compétences professionnelles que les motivations personnelles. Quid du BC ? D’une durée de 24 heures (sur 1 ou 2 mois), le bilan de compétences s’articule autour de trois étapes clefs. L’entretien préliminaire, pendant lequel le conseiller vous explique les modalités du bilan. Cette étape permet de confirmer votre engagement dans cette démarche et de définir vos besoins et objectifs. Suit, la phase d’investigation pour faire le point sur vos connaissances et vos aptitudes professionnelles et personnelles, sur vos motivations, et déterminer vos pos sibilités d’évolution professionnelle. Enfin, la synthèse au cours de laquelle les conclusions vous sont restituées dans un rapport confidentiel qui vous indique des pistes pour mettre en oeuvre votre projet professionnel (VAE, formation…). Le congé de bilan de compétences Pour bénéficier d’un congé de bilan de compétences (CBC), le salarié en CDI doit justifier d’une ancienneté d’au moins cinq ans, dont douze mois dans l’entreprise actuelle. En CDD, il doit justifier d’une ancienneté de vingt-quatre mois (consécutifs ou non) en tant que salarié, au cours des cinq dernières années, dont quatre mois sous CDD au cours des douze derniers mois. Pour les intérimaires, deux possibilités de CBC se présentent : justifier de cinq ans (consécutifs ou non) d’activité salariée, dont 1 600 heures dans l’agence d’intérim. Ou alors, totaliser 3 200 heures d’activité salariée sur les trente-six derniers mois. À savoir : si vous avez plus de 45 ans ou 20 ans d’activité professionnelle, vous bénéficiez automatiquement d’un bilan de compétences à condition de justifier d’une année d’ancienneté dans l’entreprise qui vous emploie. Le financement Le bilan de compétences s’inscrit dans le droit individuel à la formation, c’est un dispositif encadré par la loi. A ce titre, de nombreuses solutions de prise en charge finan cière sont prévues soit par les Opacif (Organismes Paritaires au titre du Congé Individuel de Formation), dont le plus connu est le Fongecif (Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation). Pour les intérimaires, il faut se rapprocher du FAF-TT (Fonds d’assurance formation du travail temporaire – www.faftt.fr). A savoir : Les organismes habilités à réaliser des bilans de compétences figurent sur une liste arrêtée par chaque Opacif.


Plus d'informations ?

Enrichir le guide du crédit...