Immobilier  

Divorce et credit immobilier

Il n’est pas rare d’acheter une maison ou un appartement en couple. Mais lorsqu’il s’agit d’un couple marié, que se passe-t-il en cas de divorce ? Que devient le crédit immobilier une fois que les personnes se séparent ? Nous allons tenter de vous apporter des éléments de réponse…

 

Quelque soit votre situation, le préteur vous réclamera l’argent qu’il vous a prêté pour financer votre bien immobilier. Mais en cas de divorce il existe des solutions pour faciliter le paiement des mensualités.

 

Habituellement en cas de divorce, les deux ex-conjoints font un arrangement à l’amiable. Une des deux personnes rachète par consentement mutuel la part du bien immobilier de l’autre pour devenir ainsi entier propriétaire du bien. On nomme cela un rachat de Soulte. L’organisme prêteur analyse la capacité d’emprunt du conjoint qui récupère les parts de l’autre pour s’assurer qu’il soit bien capable de rembourser le pret immobilier.
Si le bien immobilier a été financé à l’aide d’un crédit solidaire, la banque peut accepter qu’il y ait une cessation de part de crédit immo.

 

Si ces solutions ne sont pas envisageable, soit parce qu’un des conjoint refuse de céder sa part ou que le conjoint qui rachète les parts n’a pas les moyens de rembourser un crédit plus élevé, il ne reste plus qu’une solution. Vendre le bien immobilier pour rembourser le crédit immobilier par anticipation, mais il risque fort d’y avoir des frais supplémentaires dans ce cas de gestion de crédit divorce


Plus d'informations ?

Enrichir le guide du crédit...